Éducation & Culture

les jours heureux Fabien Roussel

Le projet du candidat communiste pour l’éducation

L’épidémie du Covid-19 a mis en avant le besoin d’éducation : besoin d’une culture commune de haut niveau pour répondre aux défis de l’avenir ; besoin d’un service public national d’éducation pour construire cette culture et la transmettre à toutes et tous, à égalité.

C’est ce que nous écrivions dans notre plan d’urgence en mai 2020 (https://www.pcf.fr/plan_d_urgence_pour_l_cole). Depuis, rien ou presque n’a été fait pour apporter des réponses aux besoins éducatifs qui sont apparus durant ces 18 mois de crise sanitaire. Pire, le chaos organisé par le gouvernement a accru les inégalités face aux savoirs. Encore plus d’élèves décrocheurs, en difficulté, déscolarisés : la crise sanitaire et le gouvernement ont creusé les inégalités scolaires durant cette période tout en amplifiant la sélection sociale avec la réforme du bac et le maintien de Parcoursup.

Blanquer et Macron ont pris prétexte de la crise sanitaire pour imposer une refonte accélérée du système éducatif et renoncer à l’ambition d’une école commune à toutes les classes sociales. Ils veulent en finir avec l’objectif d’égalité et continuent de fracturer le pays.

Achille Mbembe

Coronavirus, une conversation mondiale | La vie a-t-elle un poids, et si oui, comment la peser ?

Achille Mbembe, politiste et historien, analyse l'expression et les conséquences de la crise sur le monde, son mouvement et sa direction. Qui mène la barque entre le capitalisme et le vivant ?

Achille  Mbembe est professeur d’histoire et de sciences politiques à l’université de Witwatersrand (Johannesburg) et chercheur au Wits Institute for Social and Economic Research (WISER). Héritier de Césaire et de Fanon, il est reconnu comme l'un des meilleurs théoriciens contemporains du post-colonialisme.

Débat culture PCF fête de Prissé

La culture pour tous. Pendant la fête de Prissé, les communistes du Mâconnais organisaient un débat sur la culture.

Ce débat était animé par Jean Marc Dumas ancien directeur de la MJC de L'Héritan.

Denis Lanoy, membre de la commission culture du PCF a donné un éclairage sur la notion de culture pour tous. Un concept développé par les politiques municipales des élus communistes et reprise par Jack Lang en 1981.

école en danger

Depuis le début de la crise sanitaire, les personnels de l’éducation font fonctionner l’école envers et contre tout, malgré le manque de moyen, les injonctions contradictoires et le mépris de leur ministre. Si le service public d’éducation nationale tient encore debout, c’est grâce à elles et eux.

Nous mesurons à quel point la situation à laquelle ils sont confrontés est grave. Pour que celles et ceux qui ont continué à travailler malgré la pandémie, malgré la fermeture des établissements, malgré l’absence complète d’organisation et les discours insultants de leur ministre, décident aujourd’hui de cesser le travail, c’est qu’il y a urgence. Une urgence vitale.

La crise sanitaire de la Covid 19 et son évolution difficilement prévisible rend impossible d’organiser les EGRN comme nous le faisions d’habitude. C’est pourquoi, les EGRN se dérouleront entièrement en numérique sous la forme de Webinaire, c’est-à-dire d’ateliers vidéos interactifs sur le Web, sur neuf séances les lundis de 18h à 20h du 7 décembre au 22 février.

Carnet Rouge

Pourquoi nous a-t-il paru opportun de proposer un « abécédaire », qui plus est « critique » des discours néo-libéraux sur l’éducation et la politique scolaire dans ce numéro de Carnets Rouges ?

Tout d’abord, et de manière presque évidente, parce qu’un certain nombre de mots qui émaillent ces discours (parmi eux, 29 font l’objet d’une entrée dans le présent abécédaire) sont utilisés de manière récurrente tant dans les interventions et textes officiels que dans les relais éditoriaux et médiatiques dominants. Ils nous sont, pour certains d’entre eux « familiers » et ce d’autant plus que leur émergence dans les discours néo-libéraux s’appuie sur un supposé « bon sens » qui serait largement partagé